Pour les gens désireux de se lancer dans un placement locatif, opter pour le crédit in fine est considéré comme la meilleure des solutions, car il offre des avantages non-négligeables à l’investisseur. La différence entre le crédit in fine et un prêt classique réside dans le système de remboursement du capital emprunté. En effet, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts durant la durée de l’emprunt, mais il doit solder la totalité du capital à l’échéance.

Le principe du crédit in fine

credit-immo-in-fine-isf-medium-8520888

Le crédit in fine est destiné aux personnes qui veulent investir dans l’immobilier, en raison des avantages fiscaux qu’il offre. Pour les prêts classiques, l’emprunteur rembourse, mensuellement, une partie du capital avec les intérêts. Par contre, pour le crédit in fine, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts. C’est seulement à la fin de l’échéance qu’il doit rembourser le capital en une seule fois.

Afin de solder le capital, l’emprunteur doit effectuer une épargne, en versant mensuellement de l’argent sur un placement défini par la banque. Cela peut être une assurance-vie ou un bon de capitalisation. Cela est comparable à une garantie car la banque s’assure que cette épargne constituera la totalité du capital emprunté. La durée du crédit in fine s’étale jusqu’à 15 ans, et la valeur minimum du prêt est de 21 000 euros.

Les inconvénients de ce prêt

construire-maison-300x225

Certes, le crédit in fine comporte des avantages, mais ce système semble revenir plus cher qu’un prêt classique. En effet, il est possible de remarquer que les intérêts mensuels sont très élevés.

De plus, l’emprunteur doit contracter une assurance-vie nantie et une hypothèque du bien, si cet investissement s’avère être une perte. Il est vrai que la fiscalité est réduite, mais les intérêts prélevés sont déduits dans le revenu locatif. Malgré sa nature attrayante, on peut constater que le prêt in fine revient plus cher qu’un prêt amortissable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *