Pour financer un achat ou une rénovation de l’habitation, effectuer un crédit immobilier est la démarche indispensable pour la majorité des Français. Le prêteur n’exigera de son emprunteur une assurance qu’en cas de décès ou d’invalidité. Quant à l’emprunteur, il doit souscrire à une assurance emprunteur.

Qu’est-ce que l’assurance crédit immobilier ?

assurance crédit immobilier

L’assurance crédit immobilier en France n’est pas une nouveauté. La plupart des Français, à moins d’être très fortunés, doivent avoir recours à un crédit bancaire pour devenir propriétaires. En retour, la banque exige de l’emprunteur une assurance de son remboursement. Au cas où celui-ci se mettrait au chômage ou décèderait, l’assurance peut le couvrir. À rappeler que la couverture touche une seule personne ou un groupe d’emprunteurs.

Comment évaluer le coût de l’assurance crédit immobilier ?

assurance crédit immobilier

La majorité des banques qui empruntent imposent comme condition une souscription à une assurance emprunteur chez elles. Dans ce cas, les coûts du crédit et de l’assurance s’ajoutent entre eux. Le calcul se fait à partir du taux d’assurance, fixé par la banque elle-même, et du montant emprunté. La valeur du taux d’assurance peut généralement aller de 0,2 à 0,5 %. Pour d’autres, le coût de l’assurance est fixé selon le montant. A titre d’exemple pour un crédit de 2 000 Euros, il est fixé à 10 Euros de l’an. Il existe aussi certaines banques qui fixent le taux d’assurance en fonction du capital restant dû. C’est-à-dire qu’au fil du temps et du délai de remboursement, l’assurance recouvre une valeur de crédit décroissante. Ce qui implique un taux décroissant.

Peut-on être assuré par un établissement autre que sa banque ?

prêt personnel

Effectivement, la loi Lagarde de 2010 donne aux emprunteurs la liberté de choisir l’assurance crédit immobilier en France qui leur convient. C’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance. L’emprunteur n’est plus obligé d’être assuré par la banque prêteuse. Il est alors libre d’étudier toutes les propositions sur le marché et d’adopter l’assureur au taux le plus rentable. Puisque plus le taux est minimum, plus le coût de l’assurance est abordable.

Peut-on changer d’assureur à tout moment ?

loi hamon

Pour ce faire, il existe la loi Hamon de 2014 qui est la loi relative à la consommation. Par cette loi, les emprunteurs ont le droit de résilier leur contrat avec leur établissement assureur. Cette résiliation n’est faisable que pendant un délai de 12 mois après la signature, sans frais ni pénalités. Couramment, l’emprunteur a recours à la résiliation quand il repère un taux moins élevé ailleurs. Il vous est possible dès maintenant de changer d’assurance crédit sur assurance-credit-pas-cher.fr/ et vous permettre ainsi de diminuer de beaucoup vos mensualités à payer.

L’assurance crédit immobilier en France va de pair avec le crédit immobilier, car la banque veut avoir la sûreté d’être remboursée en toute situation. Généralement, la banque prêteuse impose d’être l’assureur. Dans ce cas, le coût du crédit s’ajoute à plusieurs autres frais assez lourds. Mais la loi Lagarde, avec la délégation d’assurance, offre le privilège de pouvoir refuser la proposition. D’ailleurs, plusieurs sites proposent de comparer pour vous les assureurs selon le taux qui vous convient. Mais il faut faire attention, le contrat auprès d’un autre assureur doit être conforme aux garanties de la banque de votre crédit. Sinon, votre dossier d’emprunt sera refusé par celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *